RB JEROME BEL
spectacles > Jérôme Bel > présentation

titre : Jérôme Bel  

conception, texte et interprétation : Jérôme Bel
assistant : Maxime Kurvers
avec : Frédéric Seguette, Claire Haenni, Gisèle Pelozuelo, Yseult Roch, Olga De Soto, Peter Vandenbempt, Sonja  Augart, Simone Verde, Esther Snelder, Nicole Beutler, Eva Meyer Keller, Germana Civera, Benoît Izard, Ion Munduate, Cuqui Jerez, Juan Dominguez, Carine Charaire, Hester Van  Hasselt,  Dina Ed Dik, Amaia Urra, Carlos Pez, Henrique  Neves, Johannes Sundrup, Véronique Doisneau, Damian Bright, Matthias Brücker, Remo  Beuggert, Julia Häusermann, Tiziana Pagliaro, Miranda Hossle, Peter Keller, Gianni Blumer, Matthias Grandjean, Sara Hess, Lorraine Meier, Simone Truong, Catherine Gallant...
images : Pierre Dupouey, Chloé Mossessian, Aldo Lee, Marie-Hélène Rebois

production des vidéos : CND Centre national de la danse, Opéra national de Paris/Telmondis en association avec France 2 avec la participation de Mezzo et du Centre national de la cinématographie, R.B. Jérôme Bel/Theater Hora, French Institute Alliance Française - FIAF
 
production du spectacle : R.B. Jérôme Bel
coproduction : Ménagerie de Verre (Paris), La Commune centre dramatique national d’Aubervilliers, Festival d’Automne à Paris, R.B. Jérôme Bel (Paris)
L’écriture du texte de ce spectacle participe du processus de création de Sustainable theatre ?, développé par Katie Mitchell, Jérôme Bel et Théâtre Vidy-Lausanne et coproduit par Dramaten Stockholm, MC2 Grenoble, National Theater & Concert Hall Taipei, NTGent, Piccolo Teatro di Milano - Teatro d'Europa, Teatro Nacional D. Maria II, Théâtre de Liège, Théâtre national d'art dramatique de Lituanie, Théâtre national de Croatie Zagreb, Théâtre national slovène Maribor, Trafo Budapest

remerciements : Marie-José Malis, Frédéric Seguette, Christophe Wavelet, Danielle Lainé, Florian Gaité, Jolente de Keersmaeker, Xavier Le Roy, Caroline Barneaud, Zoé De Sousa, Daphné Biiga Nwanak, Chiara Gallerani

durée approximative : 2 h
la pièce comporte des scènes de nudité.

R.B. Jérôme Bel reçoit le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France - Ministère de la Culture
Pour des raisons écologiques, la compagnie R.B/ Jérôme Bel n'utilise plus l'avion pour ses déplacements.

R.B. Jérôme Bel :
conseil artistique et direction exécutive : Rebecca Lasselin
administration : Sandro Grando
www.jeromebel.fr

 

Avec Isadora Duncan, Jérôme Bel dressait pour la première fois le portrait dansé d’une chorégraphe, après s’être exclusivement concentré sur la vie des interprètes. Pour cette nouvelle création, qu’il qualifie d’« auto-bio-choréo-graphique », il se prête à son propre exercice et livre son récit personnel d’une vie de danse.

Là où le film Rétrospective opérait une coupe transversale dans l’œuvre de Jérôme Bel, cette création en reconstitue la logique linéaire, déclinée au gré d’un regard nécessairement subjectif. L’adresse performée du chorégraphe, seul en scène, répond à la diffusion d’archives filmées et réactive la mémoire de gestes, de partitions, de faits biographiques que le discours vient mettre en correspondance. Projet éponyme d’une pièce fondatrice de son répertoire,Jérôme Bel prend pourtant moins la forme d’un retour au point initial, ni même d’un bilan posé a posteriori,que celle d’une généalogie des éléments moteurs de son œuvre, là où le personnel se noue à l’artistique et au politique. Jérôme Bel se raconte en effet pour la première fois, partage ses doutes, ses engagements, ses échecs comme ses engouements. Alliant le faire récit au faire sens, la pièce articule ainsi des fragments de sa vie, de sa carrière et de son projet intellectuel pour en révéler les structures communes.

Florian Gaité, pour le Festival d’Automne à Paris, 2021